• Petit retour en photos sur la partie de Blücher que nous avons faite avec Thomas, Ronald et moi-même chez Michel qui nous a accueilli comme des princes !!

    L'idée était de pousser du plomb et de se remettre la règle en tête. Scénario+/- fictif car nous voulions pousser nos propres figs mais ça reste du domaine du plausible pour 1813-1814 car on alignait du français, de l'autrichien et du russe. 

     

    Belle partie et belle journée. On remet ça début octobre !

    Partie de Blücher : enfin des figs sur la table

    Partie de Blücher : enfin des figs sur la table

    Partie de Blücher : enfin des figs sur la table

    Partie de Blücher : enfin des figs sur la table

    Partie de Blücher : enfin des figs sur la table

    Partie de Blücher : enfin des figs sur la table

    Partie de Blücher : enfin des figs sur la table

    Partie de Blücher : enfin des figs sur la table

     

    Partie de Blücher : enfin des figs sur la table

    Partie de Blücher : enfin des figs sur la table

     

    Partie de Blücher : enfin des figs sur la table


    votre commentaire
  • Changement d'époque mais pas d'échelle. Je me fais un peu plaisir avec du 1°Empire.

    J'ai choisi de peindre deux unités de  chevau-légers Lanciers. Ces unités, créées en 1811, un peu pour préparer l'invasion de la Russie et donc pour essayer de rivaliser avec les cosaques, ont été mises sur pied à partir de 6 régiments de dragons.

    Trois autres régiments (provenant des lanciers de la Vistule, des dépôts des troupes polonaises et du 30°Chasseurs)  seront aussi mis sur pied mais porteront un habit "à la polonaise".

    D'abord associés à la cavalerie lourde pour la campagne de Russie, Les chevau-légers lanciers seront, à partir de 1813, utilisés au sein de divisions de cavalerie légère.

    Ils seront de tous les combats de 1813, 1814 et chargeront encore à Waterloo.

    Voici mes représentations:

    10mm 1°Empire : Cavalerie et Artillerie

    10mm 1°Empire : Cavalerie et Artillerie

    10mm 1°Empire : Cavalerie et Artillerie

    10mm 1°Empire : Cavalerie et Artillerie

     

    En même temps, j'ai peints 3 socles d'artillerie de la Jeune Garde (pièces de 6 livres et un obusier):

    10mm 1°Empire : Cavalerie et Artillerie

    10mm 1°Empire : Cavalerie et Artillerie


    votre commentaire
  • Comme nous sommes encore dans l'incertitude, je continue à peindre des figurines pour des projets déjà lancés.

    ici, encore quelques brigades nordistes pour "Altar of Freedom ".

    J'ai voulu représenter, au sein de ces brigades, deux unités un peu plus "particulières" comme le 10th volunteer de New-York:

    Figurines pour AOF (4)

    Figurines pour AOF (4)

    Petit historique :

    Le 10th, les National Zouaves, fut recruté à New York et à Brooklyn et rassemblé au service des États-Unis, les 27 et 30 avril et les 2 et 7 mai 1861. D’abord stationné au camp Hamilton, près de la forteresse Monroe jusqu'à l'ouverture de la campagne de la péninsule l'année suivante.

    Il était actif dans les batailles des sept jours et a combattu courageusement lors de la deuxième bataille de Bull Run, perdant 115 hommes tués, blessés et disparus. . A South Mountain et Antietam, il se tenait en réserve; était en action à Shepherdstown, après quoi il a été affecté à la 3e brigade, 3e division, 2e corps, avec lequel il a combattu à Fredericksburg, où près de la moitié des membres du régiment qui sont entrés en action ont été tués, blessés ou portés disparus .Il participa aussi à d’autres combats durant les années 1863 et 1864 (à Spottsylvania, Laurel Hill, la rivière North Anna, Totopotomy et Cold Harbor).  Il a ensuite servi pendant le long siège de Pétersbourg, étant engagé dans les premiers assauts et lors de l'assaut final contre les fortifications, le 2 avril 1865.

    Et pour le 11th  indiana infantry , quelques dates importantes :

    Figurines pour AOF (4)

     Opérations contre les forts Henry et Heiman, Tennessee, 2-6 février 1862. Investissement et prise de Fort Donelson 

      Bataille de Silo , au Tennessee, du 6 au 7 avril. Ensuite, siège de Corinthe Bataille de Port Gibson le 1er mai. 14-Mile Creek 12-13 mai.

      Bataille de Champion's Hill 16 mai.

      Siège de Vicksburg , Miss., 18 mai-4 juillet. Assauts sur Vicksburg19 et 22 mai.

      Campagne de l'ouest de la Louisiane du 3 octobre au 30 novembre

      Campagne de Sheridan dans la vallée de Shenandoah Du 7 août au 28 novembre. Bataille d' Opequan , Winchester, le 19 septembre. Fisher's Hill . 22 septembre. Woodstock. 23 septembre. Jackson du 23 au 24 septembre. Bataille de Cedar Creek 19 octobre.

    Le régiment a perdu pendant le service 1 officier et 114 hommes enrôlés tués et mortellement blessés et 3 officiers et 170 enrôlés par maladie. Total 288.

     

     

    Une dernière brigade plus générique :

    Figurines pour AOF (4)

     

     

     


    6 commentaires
  • Voilà la fin de mon armée Ottomane avec quelques unité de cavalerie. La règle "Tercios" permet de représenter les Delilers, les Sipahis et les Akincis (tout en permettant de les décliner suivant les options choisies) :

    Sipahis :

    Fin des Ottomans pour Tercios

    Fin des Ottomans pour Tercios

     

     

     

    Les Serhat Kulu (ou cavaliers irréguliers )sont composés des Deliler (cavalerie légère des Balkans), des Gönüllü (bénévoles), des Besli, des tîmârlı sipahi (cavalerie noble), des akıncılar (éclaireurs montés).

    Akinci et Deliler :

    Fin des Ottomans pour Tercios

    Le statut des sipahis ressemblait à celui des chevaliers de l'Europe médiévale. Un sipahi était un propriétaire d'un fief (tîmâr), d'où leur nom alternatif tîmârlı sipahi ou timariotes. Comme dans les fiefs européens, il pouvait récolter les revenus issus de sa terre en échange de ses services en temps de guerre. Les paysans du fief étaient ses sujets. Le tîmâr était la plus petite unité de terre que pouvait obtenir un sipahi (directement de la part du sultan à la suite d'une conquête militaire).

    Suivant le grade, le sipahi officier devait fournir un certain nombre de soldats . Un tîmâr sipahi devait fournir plus de cinq soldats à l'armée du sultan, un ziamet sipahi était tenu d'envoyer jusqu'à vingt soldats et un has sipahi plus de vingt. En temps de paix, les sipahis étaient responsable de la perception des impôts pour le sultan.

    Un officier :

    Fin des Ottomans pour Tercios

    Ils ne doivent pas être confondus avec les sipahis de la Porte, le corps de cavalerie professionnelle de l'armée composé essentiellement d'esclaves (Kapikulu aussi représenté dans la règle). Ils n'avaient que peu de points communs, les timariotes (tîmârlı sipahi) étant ce qu'on peut apparenter à des nobles, si ce n'est leur appellation commune sous le terme sipahis.

    Une force légère de cavaliers professionnels appelés les akıncılars (« faiseurs de raid ») précédait le gros de l'armée sur les territoires à conquérir. Faisant office d'éclaireurs et de force d'intervention rapide, ils ne touchaient pas de solde et se rémunéraient par les pillages et razzias. (wikipédia)


    votre commentaire
  • Je ne me suis pas encore décidé pour un nouveau projet et donc pas encore essayé les nouveaux tarifs post-Brexit...

    Donc, pour le moment, je peints les restes de figurines que j'avais commandés pour les projets antérieurs, ce qui bien sûr, fait diminuer la montagne de plomb. C'est aussi valorisant de voir gonfler ces débuts d'amées.

    De plus, dans ce cas-ci, j'estime qu'une armée ottomane de cette époque, si elle veut se targuer d'être "invulnincible"sarcastic, doit être au moins imposante en  nombre.

    C'est pourquoi, à côté des Janissaires déjà peints, je vais ajouter un régiments de mercenaires "Sekbans" :

    Les Sekbans étaient des mercenaires d'origine paysanne de l' Empire ottoman .  Le terme sekban se référait initialement aux unités militaires irrégulières , en particulier celles sans armes à feu, mais en fin de compte il en est venu à désigner toute armée en dehors de l'armée régulière.  Les sekbans n'étaient pas seulement fidèles à l'État ottoman, mais ils pouvaient devenir fidèles à quiconque leur versait un salaire suffisant.eek

    Ottomans 10mm pour la règle "Tercios".

    Ces troupes étaient maintenues en augmentant un impôt appelé "sekban aqçesi" . Ils ont été recrutés en si grand nombre qu'ils sont devenus la composante la plus nombreuse des armées impériales. L'utilisation de ces troupes a finalement conduit à de graves conséquences: par exemple, la fin des hostilités, comme dans la guerre contre la Perse en 1590 et la guerre contre l'Autriche en 1606, a vu un grand nombre de sekbans sans emploi ni moyens de subsistance.  En conséquence, beaucoup de ces soldats se sont tournés vers le brigandage et la révolte, et ils ont pillé une grande partie de l' Anatolie entre 1596 et 1610.

    Les rivalités entre les janissaires et les sekbans aboutirent aussi à des rébellions qui se sont poursuivies tout au long des 17° et 18ème siècle. (wikipedia)

    Voilà mon interprétation avec les figurines pendraken :

    Ottomans 10mm pour la règle "Tercios".

    Ottomans 10mm pour la règle "Tercios".

    Ottomans 10mm pour la règle "Tercios".

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je me suis fait aussi un p'tit plaisir avec un camp ottoman où deux officiers semblent attendre l'estafette qui arrive au galop alors que deux janissaires emportent la bouffe vers leurs compagnies. Sans doute des boulettes-frites sauce aux tomane...he Ok, c'est nul... 

    Ottomans 10mm pour la règle "Tercios".

    Ottomans 10mm pour la règle "Tercios".


    votre commentaire
  • L'année 2021 commence avec de bonnes résolutions et surtout la concrétisation de l'une d'entre-elles...

    Cela fait plus d'un an que ces figurines dormaient dans un tiroir et j'ai fini par m'attaquer !

     

    Elles devront me servir à faire deux points de gardes et mon Seigneur pour la faction 'Croisés" mais aussi "Normands" :^^

    Saga : remise en route de la fin du projet...

    Saga : remise en route de la fin du projet...

    Saga : remise en route de la fin du projet...

    Je joints à cet article un peu de science historique dont vous serez  sûrement avides...happyhe

    Apparemment, la cavalerie normande était assez réputée au XI°siècle. L'utilisation qu'ils faisaient de leur lance (ce qui n'était pas vraiment répandu, loin de là), leur valaient d'être vus comme les plus efficaces de la Chrétienté.

    En effet, ils pouvaient l'utiliser comme javelot (fameux bicepts en tous cas), ensuite en la maniant par dessus la tête ou alors à la manière des futurs tournoyeurs, serrée sous le bras et bloquée le long du corps.

    Les cavaliers, organisés en "conrois" (groupe de 20-30 cavaliers) manœuvraient donc ensemble et c'est cette faculté qui leur a souvent donné la clef de leur succès.

    source : "Hastings 1066 éditions Heimdal"


    votre commentaire
  • Disons que ce serait plutôt des éléments de décors mais bon...^^

    En speed painting, j'ai peints ces maisons ACW, chinées en son temps avec l'ami Thomas lors d'une visite du Bring and Buy de Crisis , il y x années.

    Rien de bien extraordinaires mais je les trouve assez sympas.

    Comme pour tout nos décors ACW, ceux-ci sont en 6mm :

    Figurines pour AOF (3)

    Figurines pour AOF (3)

    Ces sympathiques buildings proviennent de chez TimeCast.


    votre commentaire
  • Je vais vraisemblablement terminer l'année avec cette petite série de figs 10mm ACW (Blaze away).

    D'abord deux brigades de l'union en uniformes "basiques" :

    Figurines pour AOF (2)

    Figurines pour AOF (2)

    Et ensuite de l'artillerie :

    Figurines pour AOF (2)

    Figurines pour AOF (2)

    L'unité de base de l'artillerie de l'Union était la batterie , qui se composait généralement de six canons. Des tentatives ont été faites pour s'assurer que les six canons d'une batterie étaient du même calibre, ce qui simplifiait la formation et la logistique. Les brigades d' artillerie composées de cinq batteries étaient commandées par des colonels et soutenaient les organisations d'infanterie comme suit: chaque corps d' infanterie était soutenu directement par une brigade d'artillerie (ce qui a tout son sens dans AOF) et, dans le cas de l'armée du Potomac, cinq brigades formaient la réserve d'artillerie. Cet arrangement, soutenu par Hunt (chef de l'artillerie de l'armée du Potomac), a permis à l' artillerie d'être massée à l'appui de l'objectif de l'armée entière, plutôt que d'être dispersée sur tout le champ de bataille (wikipedia).


    votre commentaire
  • J'ai repris la peinture des figurines de la sécession commencée pour notre projet Gettysburg (voir à cette adresse). Quand je dis nous, c'est les ceusses du forum "opération Zero"...^^

    J'avais entre autre la possibilité de rajouter des zouaves :

    Figurines pour Altar of Freedom ou...

    Figurines pour Altar of Freedom ou...

     

    Les figs ne sont pas extras mais on essaye de faire avec...

     

    Et de l'infanterie plus "classique" :

    Figurines pour Altar of Freedom ou...

    Figurines pour Altar of Freedom ou...

    Les figurines sont des "Blaze Away Miniatures".


    votre commentaire
  • Voilà les dernières unités de ce 4°corps :

     

    C'est de la cavalerie de la landwher : 4 unités pour en faire deux pour la règle "Blücher".

     Photos un peu floues et peinture difficile. Peut-être que votre serviteur commence à avoir des problèmes de visions... :face: :roll: 

     

    Projets 2020 : Campagne 1815 "Blücher" dernières unités

    Projets 2020 : Campagne 1815 "Blücher" dernières unités

    Projets 2020 : Campagne 1815 "Blücher" dernières unités

    Projets 2020 : Campagne 1815 "Blücher" dernières unités

     

     

     

    L'armée "emboitée"... :

     

    Projets 2020 : Campagne 1815 "Blücher" dernières unités

    Projets 2020 : Campagne 1815 "Blücher" dernières unités

     

     

    et le rabiot qui peut toujours servir...

     

    Projets 2020 : Campagne 1815 "Blücher" dernières unités

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires