•   Copie d'un post affiché sur mon ancien blog :

     

    Bon après les avoir décapités, "Les Louis XVI " lanciers vont devoir se refaire une beauté.
    Rien de bien sorcier, sous couche classique assez foncée (peinture Enamel).

    Ils vont en tenir une couche...

    Ils vont en tenir une couche...


    rem: les fondements ont souffert...


    votre commentaire
  • Copie d'un post affiché sur mon ancien blog :

     

    Dans le cadre de mon projet"Campagne 1815", je dois peindre des Chevaux-légers des 5° et 6° rég.
    La gravure des figs existantes en plastique 20mm ne me satisfait pas (Hät Indust.).
    C'est pourquoi j'ai décidé de convertir des Chasseurs à cheval de la firme ITALERI en Lanciers de la Ligne.

    Voici qq photos de cette transformation :

    Les outils (Bistouri, compresses ...)Chasseurs+Dragons=Lanciers (drôle de formule !)


























    Les victimes :

    Chasseurs+Dragons=Lanciers (drôle de formule !)


























    L'étape d'après, c'est la guillotine pour les deux parties.
    Ensuite on ébarbe la crinière du casque, on fixe un tenon dans la tête (à la base du cou), on refixe la tête sur le nouveau corps et on milliput le casque de dragon pour tenter de faire une crinière.
    Rien de vraiment sorcier

    L'ensemble des opérés :

    Chasseurs+Dragons=Lanciers (drôle de formule !)


























    Noter qu'il y en a un qui se tape une tête de carabinier et un autre qui garde la sienne.
    C'est un essai de compagnie d'élite.
    Je me base sur un excellent article de Vincent Bourgeot publié dans "Soldats Napoléoniens" (N°5)

    Chasseurs+Dragons=Lanciers (drôle de formule !)











    Bon maintenant il va falloir poncer, reboucher ...
    Que du bonheur !

    A+


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique