• Je vous avais dit que je vous tiendrais au courant de mes tests pour habiller mon plateau "Battlelore".

    Quelques hexagones de rivières et une colline.

    Voici les premiers résultats :

    Battlelorehex+03c Battlelorehex+03a

    Battlelorehex+04c Battlelorehex+03f

    Battlelorehex+04a Rien de bien sorcier, de la carte plastique, de la peinture "test" de Brico, du sable et de l'herbe statique pour modélisme.

     


    2 commentaires
  • C'est bien d'avoir dans ce type de décor (cfr:  Tapis de jeu "Express") mais ça fait un peu "nu" (d'accord c'est l'été mais quand même...)

    Etant de garde d'enfants (eh oui, l'école est finie !), je me suis consacré à améliorer ce plateau.

    Découpage dans de la carte plastique (chemin et rivière) et du carton de calendrier (montagne ou colline).

    Battlelorehex+01

    Battlelorehex+02

     

    Je vous tiens au courant ...


    votre commentaire
  • La bataille de Fleurus est une des nombreuses péripéties qui jalonnent la campagne du printemps et de l'été 1794. Cette campagne, voulue par le Comité de Salut Publicne sera pleinement victorieuse que quand l'idée germera de réunir les trois Armées (Armée du Nord, de Moselle et des Ardennes) du front nord .

     

    Les prémices ne seront pas couronnés de succès, il faudra en effet 5 tentatives pour franchir la Sambre  et encercler la citadelle de Charleroi !

     Les trois premiers passages effectués par l'aile droite de l'Armée du Nord commandés par deux incompétents notoires (Charbonnier et Desjardin) seront autant d'échecs malgré quelques succès locaux et le courage des troupes révolutionnaires affamées et mal ravitaillées.

    aulne001 Les exactions des français, excités par les représentants Saint-Just et Le Bas (vraisemblablement aidées par une partie de la population locale ) aboutiront entre-autres aux incendies de nombreux villages et des Abbayes d'Aulne et de Lobbes, en place depuis des siècles dans la région . Charbonnier y gagnera sont surnom de général "Gayette" (morceau de charbon en patois local).

     

      

     

     

     

     

     

      La nomination (le 8 juin) de Jourdan comme seul chef de la réunion des trois armées va changer les choses.Réunion des Armées françaisesMême si sa première tentative est un échec (12 juin), le moral est de nouveau haut chez le républicains . et le 18, profitant de la dispersion fatale des forces coalisées, le cinquième passage est le bon et la forteresse de Charleroi est investie.

     

    Le 25 juin, la place se rend et un témoin dira : "Le sort de la France a peut-être tenu à ce que le gouverneur de Charleroi (colonel Reynac) ait rendu la place un quart d'heure trop tôt." car à peine les 2700 défenseurs ont-ils jeté leurs armes sur le glacis de la forteresse que l'on entend le canon de Cobourg vers Fleurus, annonçant l'arrivée de l'armée de secours.

     

    Jourdan, s'attendant à être attaqué le lendemain, répartit judicieusement ses forces .

     

    carte extraite du livre d'A. Arcq "Fleurus 26 juin 1794 La révolution française est sauvée ". Historic'one Ed

     

    à suivre ...


    votre commentaire
  • On finit quand même par arriver au bout. Le flocage est terminé, maintenant il faut fignoler et peaufiner, faire quelques retouches... Allez ça avance !

    terrainflocage04 terrainflocage04b

     


    1 commentaire
  • La préparation du terrain suit son cours . Toujours selon la méthode "Stéphanetheillaumasquifaitdudécor", j'ai accentué la gravure des hexagones avec un crayon relativement large.

     

    plaquePeD04

     

     

    ce qui donne en zoom :

    plaquePeD04b

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'ai ensuite tracé à la craie un premier schéma des routes et rivières :

    plaquePeD04c  plaquePeD04d

     

    Après léger ponçage du polystyrène, il a été enduit de colle à bois et de sable.

     

    Première couche de peinture relativement diluée :

     

    plaquePeD05

     

    Suite au prochain épisode ...


    votre commentaire
  • Toujours dans le cadre de mon projet "Fleurus 1794", je vais commencer à travailler sur un shéma de surface de jeu.

    Inspiré par le livre d'Alain ARCQ, j'ai fusionné un shéma d'hexagones avec le plan de bataille de l'aile droite.

     

    map+grillage

     

    Et j'ai tenté, de ce montage, de sortir un shéma possible d'une surface de jeu "jouable" (encore une fois, j'ai dû faire des choix...).

     

    fleurus shéma+grillage001

     

     

    Les zones en jaune sont des surfaces habitables, les redoutes présentes dans les récits des combats sont représentées en "V" renversés.

    Les hexagones avec des points verts sont des zones boisées ('sont pas beaux mes arbres?????).


    votre commentaire
  • La base du champ de bataille a bien avancé. La gravure des hexagones est terminée.

    J'ai préféré travailler sur deux plaques pour avoir une "profondeur " de jeu plus importante que celle de base préconisée par la règle mais comme mon but est de faire une surface de jeu transportable, je dois faire des choix.

     

    Quelques vues avec le contour de protection :

     plaquePeD02  plaquePeD03

    La surface fait finalement 16 x 11 hexagones .


    votre commentaire
  •  

    plaquePeD01Le projet "Fleurus 1794-La patrie en danger" mérite, je pense de me renouveler au niveau des décors et du champ de bataille.

    J'ai donc commencé à tracer mes hexagones sur une plaque isolante.

     

    La surface de jeu devrait normalement faire 16 x 12 hexagones.

     

    C'est pas le plus marrant à faire mais...

     

     


    votre commentaire
  • Le fait d'avoir succombé à l'achat du plateau de jeu battlelore m'a demandé un travail supplémentaire. C'est purement esthétique mais l'idée de voir mes socles dépasser largement de mes hexs me tarabustait un peu.

     

    J'ai donc changé la largeur de mes socles qui sont passés de 3 cm à un inch (1 pouce). Mon armée n'étant pas encore très fournie, le mal n'était pas insurmontable.

     

     soclagebattlelore01soclagebattlelore03soclagebattlelore05soclagebattlelore06soclagebattlelore02


    votre commentaire
  • Copie d'un post affiché sur mon ancien blog :

    Il n'y a rien de bien difficile mais, suite à la demande (merci, merci ... je vais quand même présenter quelques photos de la confection de la deuxième version du prototype :

    1° le matos :

    -une plaquette de figs (ah,ah,ah...) : les miennes font 4x3 cm.
    -une plaquette de bois coupée à une certaine dimension (ici 5x4 cm) avec une épaisseur de 2 ou 3mm.
    - une protection d'étiquette de récupération :
    ( il faut d'ailleurs que je trouve une alternative car je n'en ai pas 50000.)
    Fichiers

    - colle à bois, peinture en vrac et flocage.

    2° En route:

    Je  reporte les dimensions du socle sura la plaquette :
    Fichiers

    Je commence le soclage en respectant les reports :
    Fichiers


    Peinture et flocage :
    Fichiers

    J'ajoute une petite barette de balsa pour fixer convenablement la protection d'étiquette (coupé à la dimension, of course)

    Et voilà (avec un p'tit rajout d'identification!):
    Fichiers

    FichiersFichiers

     A+



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique