• Même si ce n'est pas spécialement connu, les protagonistes des batailles de la révolution et même de l'Empire faisaient couramment "usage" de fortifications de campagne. Eh bien Fleurus 1794, c'est la même chose.

    Après m'être renseigné sur les différents forums (Merci Playgame et Maxson ...  pour vos renseignements), Je me suis lancé.

    Bon, il est clair que ce n'est pas une redoute de marque mais il faut aussi savoir que ces pauvres "bleus" qui ont dû la construire n'ont eu que quelques heures, peut-être un jour ou deux pour l'ériger.

    Voici le premier modèle :

    redoute01 redoute02

    Je l'ai voulue capable de recevoir une unité d'artillerie :

    redouteArt1 redouteArt2

    ou d'infanterie :

    redouteInf1 redouteInf2

    Je prépare les modèles suivants ...


    votre commentaire
  • Toujours pour essayer de cerner l'époque et l'ambiance, je me suis attardé à la lecture de ce résumé des invasions volontaireRigo001françaises de 1792-1794. Il est disponible  à cette adresse.

     

    Bonne lecture !


    votre commentaire
  • J'ai commencé trois unités en même temps et la première à être prête est une de fusiliers allemands. Je rappelle que ce n'est pas tout à fait l'uniforme adéquat pour la bataille envisagée mais ces unités ne s'arrêteront normalement pas à un combat donc... Peignons utile !

    Quelques vues :

    fusil-autrich01f fusil-autrich01c

    fusil-autrich01a fusil-autrich01d

     

    Il était temps, les bleus commençaient à se sentir seuls ...


    votre commentaire
  • Je conseille à ceux qui se passionne pour cette période, la lecture de cet ouvrage :Aux-armes-citoyens-Henry-Lachouque

     

      Même s'il n'est pas tout neuf, il a ce "je ne sais quoi" de vivant et nous fait revivre l'épopée de ces armées un peu (beaucoup...) improvisées qui, à force de caractère et de ténacité et malgré les défaites, les trahisons et l'impréparation politique et militaire de la France de cet époque, ont réussi à sauver une révolution et une république.

      L'ouvrage commence par un rappel de ce qu'était l'armée royale et sa lente transformation entre 1789 et 1792. On y parle aussi de la "formation" des volontaires et l'amalgame qui suit, des premiers combats, des efforts de certains généraux et de Carnot pour créer véritablement une nouvelle armée.

      Les  erreurs stratégiques et politiques des coalisés comme des français sont aussi abordées (certaines factions révolutionnaires voulaient supprimer l'armée...).

     

    Bref, un livre à conseiller vivement

     

    A+

     

     

     


    6 commentaires
  • Ce petit mot pour vous montrer la différence entre deux modèles de batiments :

     achat05   achat04                                                                  

     

     A droite, vous avez la gamme de chez Gautheyminiatures et à droite celle de TimeCast.

    Sans parler de la qualité du produit, force est de constater qu'il y a bien une différence de taille entre les deux produits.

    Votre avis ??

     


    votre commentaire
  • convDay001 Ben oui, moi aussi, j'ai été me perdre de l'autre côté de la frontière (1h30 de route, c'est pas la mort, hein!).

     

    Très sympa la convention mais évidemment, qui dit convention dit souvent tentation donc je me suis laissé aller mais avec une majorité de trucs destinés au projet .

    achat01

    Des décors de chez Gauthey (http://www.gautheyminiatures.fr/index.cfm),

    achat02

    des arbres de chez Nicolo (http://www.decorsminiatures.fr/), achat03

    un Osprey convDay002et quelques figs de 15 mm période révolution (ça c'est juste le coup de coeur car à part les peindre, j'sais pas ce que je vais en faire...  )

     

     

    à part ça, la peinture continue ... Début autriche


    votre commentaire
  • Je ne veux pas faire dans le racisme , ce n'est pas le genre de la maison mais comme c'était un peu la mode de l'époque de donner un surnom à ces meilleurs ennemis (ou amis d'ailleurs), ce titre me semblait approprié.

    Première définition (que généralement tout le monde connait) : Nom donné pendant la Révolution française aux soldats de l'Empereur d'Allemagne ou d'Autriche.

    The Austrian Army in 1798: the Uniform Plates of Tranquillo Mollo and Joseph George Mansfield

    Par contre, ce que j'ignorais c'est que c'était aussi le nom donné, par extension, au Émigré français, réfugié pendant la Révolution dans les pays germaniques; partisan des alliés coalisés contre la Révolution. (Ds Lar. encyclop., Lar. Lang. fr., Quillet 1965).

     

    Comme quoi, on en apprend tous les jours !

     

    The Austrian Army in 1798: the Uniform Plates of Tranquillo Mollo and Joseph George Mansfield

    Les figurines proposées chez Adler sont plutôt représentatives de la période 1798-1805 mais il faudra faire avec ... (avec l'accent belge !! ) mais comme je ne désespère pas de continuer ce projet avec une ou l'autre bataille (Armée du Rhin ou d'Italie), ce qui est fait ne sera plus à faire .


    votre commentaire
  • La bataille de Fleurus est une des nombreuses péripéties qui jalonnent la campagne du printemps et de l'été 1794. Cette campagne, voulue par le Comité de Salut Publicne sera pleinement victorieuse que quand l'idée germera de réunir les trois Armées (Armée du Nord, de Moselle et des Ardennes) du front nord .

     

    Les prémices ne seront pas couronnés de succès, il faudra en effet 5 tentatives pour franchir la Sambre  et encercler la citadelle de Charleroi !

     Les trois premiers passages effectués par l'aile droite de l'Armée du Nord commandés par deux incompétents notoires (Charbonnier et Desjardin) seront autant d'échecs malgré quelques succès locaux et le courage des troupes révolutionnaires affamées et mal ravitaillées.

    aulne001 Les exactions des français, excités par les représentants Saint-Just et Le Bas (vraisemblablement aidées par une partie de la population locale ) aboutiront entre-autres aux incendies de nombreux villages et des Abbayes d'Aulne et de Lobbes, en place depuis des siècles dans la région . Charbonnier y gagnera sont surnom de général "Gayette" (morceau de charbon en patois local).

     

      

     

     

     

     

     

      La nomination (le 8 juin) de Jourdan comme seul chef de la réunion des trois armées va changer les choses.Réunion des Armées françaisesMême si sa première tentative est un échec (12 juin), le moral est de nouveau haut chez le républicains . et le 18, profitant de la dispersion fatale des forces coalisées, le cinquième passage est le bon et la forteresse de Charleroi est investie.

     

    Le 25 juin, la place se rend et un témoin dira : "Le sort de la France a peut-être tenu à ce que le gouverneur de Charleroi (colonel Reynac) ait rendu la place un quart d'heure trop tôt." car à peine les 2700 défenseurs ont-ils jeté leurs armes sur le glacis de la forteresse que l'on entend le canon de Cobourg vers Fleurus, annonçant l'arrivée de l'armée de secours.

     

    Jourdan, s'attendant à être attaqué le lendemain, répartit judicieusement ses forces .

     

    carte extraite du livre d'A. Arcq "Fleurus 26 juin 1794 La révolution française est sauvée ". Historic'one Ed

     

    à suivre ...


    votre commentaire
  • J'ai dû un peu fouillé dans mes archives afin de concevoir l'ODB essentillement autrichien des 4° et 5° colonnes qui faisaient face à 'aile droite française :

     

    mes sources sont comme d'hab' (pour ce projet):

     

    CouvFleurus1794001 

    Mais aussi et surtout :

    DBN liste armée001

     

    C'est vraiment une très bonne base pour se constituer un ODB 'crédible" !

    Le résultat est là : ODB "autrichien" 4° et 5° colonnes


    votre commentaire
  • Je me devais de terminer quand même cet ODB . Tout le monde sera d'accord, je pense, pour penser qu'il n'y a rien de plus frustrant qu'un APO qui traîne !!

     

    Le 2° Hussard avec le 20° chasseurs à cheval :

     

    cavleg02-1.jpg cavleg02-2.jpg

     

    une unité de volontaires :

     

    Volont201

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    une unité d'artillerie suppléméntaire :

     

     

     art02-1 art02-2

     

     

    Marceau et l'E-M général :

     Marceau EM-gén01

                                                                                                      


    votre commentaire