• Blücher CR du test.

    Invitation était donné à MrPoum pour un test de cette règle qui nous faisait de l’œil depuis longtemps et que nous n'avions pas encore pu évaluer. Nos agendas étant du domaine du "blocked"sarcastic.  Michel devait aussi être de la partie mais ses obligations boulotesques ont empêché ce brave serviteur du wargame wallon de découvrir avec nous les derniers écrits du sieur Sam Mustapha.

    J'avais proposé de tester avec un scénario tiré de celui de mon projet Caldiero. Ce qui permettait d'avoir déjà les figs et le décor. Les ODB autrichiens et fançais peuvent se trouver respectivement ici et .

    Je transmettrai bientôt la modélisation des ces ODB pour Blücher.

    Installation de la table te des cartes d'unités :

    Blücher CR du test.

    Thomas prenait les français et je m'occupais donc des soldats "à la crème".

    L'initiative était pour Bonaparte et il ne se privait pas de faire avancer ces troupes (mais en oubliant par contre le mouvement stratégique pour quelques unités ce qui allait être préjudiciable en fin de partie).

    Blücher CR du test.

    Blücher CR du test.

    Les autrichiens ne paniquaient pas et commençaient tout doucettement à donner du brutal :

    Blücher CR du test.

     

    Les dés d'activation n'étaient pas favorables aux français he: (ici un lancer pour les autrichiens...)

    Blücher CR du test.

     

    Les français ne faiblissaient pas et leur avance allait entrainer la révélation des dernières unités "cachées" :

    Blücher CR du test.

    Blücher CR du test.

    Blücher CR du test.

    L'ensemble du front était maintenant au contact et les combats faisaient rage. Le peu d'unités de chaque côté empêchait de faire tourner toutes les unités et certaines étaient déjà à la limite :

    Blücher CR du test.

    Blücher CR du test.

    Blücher CR du test.

    Blücher CR du test.

    Les dés étaient le plus souvent avec le général autrichien et la ligne blanche tenait le coup malgré une supériorité "tirailleurs" des unités françaises.

    La retraite était ordonnée, comme historiquement, par Bonaparte. Première défaite mais avec les honneurs !

    Bilan :

    On a passé un bon moment, la règle est très fluide et tout est fait pour accélérer le jeu :

    • utilisation des grands socles
    • mouvement de réserve
    • résolution des tirs et combats assez facile

    On a bien aimé aussi l'attrition des unités au cours du temps.

    L'artillerie est un peu forte mais son efficacité diminue déjà après  3 utilisations.

    La règle n'est pas incroyablement innovante et ce n'est pas de la grande simulation mais permet de passer un bon moment .

    A refaire avec sans doute plus d'unités (11 et 13 étaient un peu juste)

     

    A+

    J'intègre ici quelques remarques de MrPoum :

    Voici par écrit mes impressions sur la règle Blücher, libre à toi de les intégrer à ton compte-rendu: 

     

    J'ai trouvé la règle très fluide, 

    - le soclage des unités en 1 seul sabot facilite les mouvements par rapport aux règles où chaque unité est composée de petits socles qu'il faut déplacer un à un. Cela accélère le déroulement du jeu d'autant. 

    - les tirs et les combats se résolvent très rapidement comparé à d'autres règles 

    - Les règles sont simples et l'aide de jeu est suffisant pour gérer la partie, on n'a eu que très peu besoin de retourner dans le livre de règles, pour une première partie! 

     

    Bizarrement cela paraissait parfois presque trop fluide.. le tour passait très vite. Manque d'un peu de chrome? de règles spéciales? (il y en a mais qu'on n'a pas utilisées...) 

     

    Globalement la règle m'a laissé un a priori très positif, je pense que la règle est faite pour jouer avec un plus grand nombre d'unités que ce qu'on a fait, ce qui nous permettra d'apprécier la fluidité des mécanismes tout en ayant plus de "matière à jouer". 

     

     

    Le soclage en carrés n'est pas le plus joli, peut-être utiliser des rectangles la prochaine fois.

     

    « Aujourd'hui c'est test "Blücher"...La Silésie à l'honneur ! »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 17 Août 2015 à 11:51

    Merci pour ce compte-rendu. Quel est l'intérêt de Blücher par rapport à Lasalle ?

    2
    Lundi 17 Août 2015 à 13:59

    Hello Claude,

    Très intéressant tout ça !

    Je n'ai toujours pas refait de Napo depuis notre Lasalle à ODIT. Je compte bientôt organiser une partie à la maison (Russes contre Français 1813)... je te tiens au courant à ce sujet. Cela sera sans doute le 29/08.

    A bientôt,

     

    Benoit

    3
    Lundi 17 Août 2015 à 15:29

    @Philippe : Hello,

    L'intéret de Blücher par rapport à "Lasalle", c'est que ce n'est pas la même échelle, ici, on est plus dans l'opérationnel.

    Une unité valant généralement une brigade (dans ce test, l'option prise était "small scale" : une unité valant 2-3 bataillons, 4-6 escadrons ou 12-16 pièces d'artillerie). c'est beaucoup plus rapide.

    Je compte tester prochainement "Imperial Eagle" qui dérive un peu de Lasalle et qui a été mise au point par le concepteur des figs CGM. Même soclage mais ça résout, apparemment,  pas mal de petits problèmes de Lasalle. 

    @Benoit : Salut Jeune homme,

    Je serais assez curieux d'avoir ton avis sur la règle, toi qui a déjà tester V&B.

    A+

    4
    Mercredi 19 Août 2015 à 11:21

    Salut Claude

    Et pourquoi pas un petit peu de Blücher à Vaires, dans le style d'une bataille de 30-40000 hommes? Genre Sacile en 1809 ou des batailles de cette taille?

    Pluche

    Fred

    5
    Jeudi 20 Août 2015 à 23:23

    ça peut-être sympa, j'aurai sûrement de quoi renforcer tes "maigres troupes"...(^^).

    Je vais voir ce qu'on finalise avec les loustics et je te tiens au jus !

    6
    Vendredi 21 Août 2015 à 21:40

    Impec, on fait comme cela

    Pour initier, 4 Bras est très interessant

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :